Les personnalités

Louis Lavelle philosophe né le 15 Juillet 1883 à Saint-Martin de Villeréal(Lot-et-Garonne) d’un père instituteur et d’une mère exploitante agricole.
Agrégé de philosophie en 1909.
De son mariage en 1913 il aura 1 garçon et trois filles.
En 1914 il est réformé, il demande à partir au front. Envoyé sur la Somme en 1915, il ira ensuite à Verdun où il sera fait prisonnier le 11 Mars 1916 et restera détenu près de 23 mois : il écrit alors sa future thèse sur de petits carnets achetés à la cantine du camp de Giessen, ainsi que ses carnets de guerre.
Il soutient sa thèse de doctorat de philosophie fin 1921 en Sorbonne : La Dialectique du monde sensible devant Léon Brunschvicq et La Perception visuelle de la profondeur devant Léon Robin.
Nommé professeur à Strasbourg, au lycée Fustel-de-Coulanges, il jouera un rôle important dans les organisations syndicales d'enseignants d'Alsace-Lorraine.
De 1924 à 1940, Louis Lavelle donne des cours privés et enseigne à Paris au Lycée Henri-IV et à Louis-Le-Grand. Journaliste, il tient les chroniques philosophiques du journal Le Temps qu’il fonde en 1934 avec le philosophe René Le Senne la collection philosophique de l’esprit chez l’éditeur Aubier-Montaigne.
Il est élu au Collège de France le 25 Mai 1941.
Louis, Jean Jacques, Silvain Lavelle est Chevalier de la Légion d’Honneur par décret du 9 Juillet 1932. Il sera décoré le 28 Septembre 1932 par Mr Bernard Léopold Proviseur honoraire du Lycée Charlemagne, inspecteur d’académie honoraire officier de la Légion d’Honneur.
Louis Lavelle s’éteint dans la nuit du 31 Août au 1er Septembre 1951 dans sa maison de famille à Parranquet (Lot-et-Garonne). Il est inhumé dans le cimetière de la commune.
Louis Lavelle est l'auteur du plus vaste système de métaphysique du XXe siècle : La Dialectique de l'éternel présent. Inachevée, elle est composée de quatre volumes : De l'Être (1928), De l'Acte (1937), Du Temps et de l'Éternité (1945) et De l'Âme humaine (1951). Cette somme devait donc compter un cinquième et dernier volume : De la Sagesse ; jamais paru à cause du décès de l'auteur.
Son œuvre connaît aujourd'hui un certain regain d'intérêt grâce aux efforts de Jean Ecole, Jean-Louis Vieillard-Baron, Michel Adam et de Bruno Pinchard. 

"La vie spirituelle commence à partir du moment où nous découvrons que toute la réalité de nos actes réside dans les pensées qui les produisent".
(Louis Lavelle)