Le mot du Maire

Saint Martinoises, Saint Martinois, chers amis,

A l’approche de cette nouvelle année, je vous présente mes vœux les plus sincères, de bonne santé, d’épanouissement, pour vous-même, vos familles et tous ceux qui vous sont chers.

Cette année, qui s’achève, nous laisse entre doutes et espoirs. Le  nouveau gouvernement poursuit son lot de réformes, trop vite pour certains, pas assez pour d’autres. Les collectivités doivent faire avec et s’adapter en conséquences.

Ainsi au niveau communautaire, il a été décidé, afin d’obtenir une dotation d’état plus importante (DGF Bonifiée), de prendre deux nouvelles compétences, Eau-Assainissement et GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Préventions des  Inondations) qui deviendra une compétence obligatoire pour les EPCI en 2018. Ces deux compétences seront déléguées au syndicat EAU47 pour l’une et au syndicat de rivières Dropt Amont pour l’autre.

Dans le même temps, il a été décidé de passer en fiscalité professionnelle unique (FPU) afin d’éviter la concurrence en matière économique entre communes. La fiscalité économique sera alors prélevée par l’EPCI* avec les mêmes taux sur l’ensemble des communes. Une période de lissage des taux sur 12 ans max sera mise en place. La communauté de communes reversera alors une attribution de compensation correspondant à la part de la commune perçue en 2017.

Le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI) est maintenant bien avancé. Comme nous l’avions pressenti, toutes nos zones à construire vont être revues. La carte communale prévoyait 2 hectares constructibles, le nouveau PLUI ne nous en autorise que 0.7 Ha et seulement autour du bourg. De fait des permis de construire peuvent être déposés avant le 01 mars 2018 sur  les zones constructibles de la carte communale. Passée cette date, toute demande qui ne sera pas en corrélation avec le PLUI  sera refusée.

Notre projet de construction d’un bâtiment d’accueil en zone rurale est directement concerné et nous avons consulté des architectes afin de pouvoir déposer un permis de construire dans les temps. Nous aurons alors 5 ans pour réaliser les travaux. Ainsi nous sauvons la zone constructible du tertre de la croix sans empiéter sur les 0.7 ha constructibles restant. A savoir que les fouilles archéologiques n’ont rien révélé de particulier dans cette zone.

Un grand merci à tous les bénévoles qui participent sans compter à la vie associative de la commune, nous savons bien que sans eux, St Martin n’aurait pas le même entrain.

Bonnes Fêtes à tous, auprès de vos proches et de ceux que vous aimez,

dans la joie et la bonne humeur.

Le Maire

* Un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) est une structure administrative française regroupant plusieurs communes afin d'exercer certaines compétences en commun.